Puma implante dans son navire amiral new-yorkais un conteneur.

Publié le par LSA/ Emilie Bramly

Un conteneur au coeur d’un magasin de mode de grande marque, il fallait oser ! Experte dans l’art du contre-pied, Puma l’a fait.

 

«Le magasin développe une organisation flexible et modulable à travers divers éléments qui peuvent être installés de différentes façons».  Les meubles au mur, comme les commodes basses en aluminium sont décorés avec des grands panneaux magnétiques illustrés et amovibles, de sorte à créer un univers propre à chaque nouvelle collection.

 

puma-chaussure.jpgLes chaussures sont classées par thème (sport émergent, héritage, life style), par genre (femme, enfant) et présentées de haut en bas sur de grands panneaux coulissants derrière lesquels s’empile des caisses en carton rouge le code couleur de la marque– également amovibles, où le sigle Puma est discrètement indiqué.

Des chaussures sont directement accrochées au plafond avec des sangles ou des crochets d’alpinisme

Là, les séries limitées, ici les modèles plus récents et, plus loin, les «hot stuff» les vêtements les plus branchés, relatent chacun un univers dédié en fonction de leur style. 

puma-make-a-friends.jpg

Le podium est non seulement consacré à l’essayage des chaussures, mais il se veut aussi un espace social. Une petite inscription, «make new friends» vous l’indique clairement.

On remarque qu’ici il ne s’agit plus il de seulement de garantir une offre au renouvellement rapide, mais aussi de créer un environnement flexible qui peut largement contribuer aux achats d’impulsion». Un parti pris dans la stratégie de Puma, se démarquer de la concurrence…

Publié dans Stratégie marques

Commenter cet article