Le BVP réagit aux déclarations de la SPA

Publié le par Emilie Bramly

Suite à l'article publié ici, sur le cas de la publicité de la SPA et du BVP, je publie cette information

La Société Protectrice des Animaux avait vivement protesté à la suite des modifications demandées début août par le Bureau de Vérification de la Publicité, sur son spot anti-corrida, dans lequel s’est investi le chanteur Renaud. Le BVP dénonce une campagne de victimisation de la SPA et réfute le terme de "censure" dans un communiqué diffusé en fin de semaine dernière. Il rappelle notamment que le film était en cours d’examen, que le BVP se doit de protéger les populations les plus fragiles des images potentiellement choquantes, et avance en conclusion que "ce type de cas est malheureusement de plus en plus fréquent : des organismes n’ayant pas les moyens financiers d’acheter de l’espace publicitaire décident de présenter une campagne publicitaire illégale de manière à la faire connaître, gratuitement, par voie de presse."

Publié dans Publicité

Commenter cet article